Réservé au gratin

« Et ce n’est pas de l’objet convoité par mon larcin, mais du larcin même et du péché que je voulais jouir. […] Simple plaisir de faire ce qui était défendu. »
(Saint Augustin – Les confessionsLe vol des poires, livre II, chapitre IV »)

C’était aujourd’hui jour de gloire pour Antoine Augustin Parmentier, pharmacien militaire de son état : ses travaux avaient attiré l’attention du roi lui-même, que l’on disait à la fois féru de sciences et techniques, et soucieux du bien-être de son peuple. Lire la suite

Publicités